Les Tudors le jeu de role Index du Forum

Les Tudors le jeu de role
Venez vivre dans l'époque des Tudors

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Thomas Cranmer

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Tudors le jeu de role Index du Forum -> Hors Jeux -> Hors Jeux -> Vos personnages -> Historique des personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amélia
Maitresse d'Henry 8

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2009
Messages: 74
Localisation: Angleterre
Féminin Balance (23sep-22oct) 猴 Singe
Point(s): 88
Moyenne de points: 1,19

MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 12:06 (2009)    Sujet du message: Thomas Cranmer Répondre en citant

Hans Matheson est Thomas Cranmer


Thomas Cranmer est né à Aslacton, Nottinghamshire, le 2 juillet 1489, il obtint, en 1526, le doctorat de théologie délivré par l'université de Cambridge, ville où il avait été ordonné, et où il occupa les fonctions d'assistant en théologie. En 1529, il gagna la faveur du roi Henri VIII d'Angleterre en lui suggérant de ne plus attendre l'annulation par Rome de son mariage avec la reine Catherine d'Aragon, mais de soumettre la question de la légalité de cette union aux érudits universitaires. Peu de temps après, Cranmer fut nommé archidiacre de Taunton, devint chapelain royal et obtint un poste dans la maison de sir Thomas Boleyn, comte de Wiltshire, père d'Anne Boleyn, noble anglaise qui allait devenir la seconde femme de Henri VIII. En 1530, il accompagna Wiltshire à Rome pour exposer la demande du roi d'annuler son mariage avec Catherine. Rentré en Angleterre au cours de cette même année, il devint ambassadeur d'Henri auprès de la cour de l'empereur Charles V (1532), puis demeura à l'étranger jusqu'à sa nomination par Henri à la charge d'évêque de Canterbury qui était toujours vacante.

Cranmer était peu disposé à rentrer en Angleterre, car, durant son séjour en Allemagne en 1532, il avait épousé une nièce du théologien luthérien Andreas Osiander, à une époque où le clergé anglais faisait vœu de célibat, et il craignait de devoir annuler cette union s'il était appelé à siéger sur le trône pontifical, toujours inoccupé. Cette crainte se vérifia avec l'arrivée de bulles papales qui confirmèrent sa nomination et Cranmer fut sacré archevêque de Canterbury le 30 mars 1533. Le 23 mai, il affirma que le mariage d'Henri et de Catherine était nul depuis le début et prononça, dans les cinq jours suivants, l'union d'Henri et d'Anne Boleyn, cérémonie qui avait été célébrée en secret en janvier de l'année précédente. Cranmer seconda Henri dans son divorce d'avec Anne et dans ses affaires matrimoniales, et devint, en remerciement, l'autorité ecclésiastique suprême d'Angleterre.

Son nom se confondit avec celui de la Réforme anglicane. Il désavoua l'allégeance au pape, veilla à effacer le nom du pape de tous les livres de prières et prononça la nomination du roi d'Angleterre à la tête de l'Église anglicane. Il contribua activement à la diffusion de la version anglaise de la Bible, introduite en 1535, et dirigea la révision du Credo et de la liturgie de l'Église. En 1538, Cranmer exécuta les ordres d'Henri, qui intimaient de profaner le tombeau de Thomas Becket dans la cathédrale de Canterbury et de supprimer les nombreuses fêtes de l'Église catholique. Il s'efforça d'assurer l'union de l'Église anglicane avec l'Église luthérienne allemande et invita en Angleterre un certain nombre de réfugiés protestants.

En 1547, alors qu'Henri VIII agonisait, Cranmer se trouva à son côté. Par la volonté du roi, le prélat devint l'un des régents d'Édouard VI et poursuivit les réformes religieuses entamées sous le règne précédent. Il dirigea la préparation des Homélies (1547), écrivit, en totalité ou en partie, les Trente-neuf articles (1552), principes doctrinaux de l'Église anglicane.

Cranmer s'était engagé à respecter la volonté d'Henri VIII, selon laquelle le droit de succession revenait à Marie Tudor. Toutefois, en 1553, il accéda à la demande d'Édouard VI, faite sur son lit de mort, visant à faire couronner Jane Grey, arrière-petite-fille d'Henri VII, qui resta reine pendant neuf jours. Lors de l'accession au trône de la catholique Marie Tudor, Cranmer fut blâmé pour sa perfidie, jugé hérétique, et brûlé vif le 21 mars 1556.

-archevêque de Canterbury, il fut l'un des chefs de file de la Réforme anglaise.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Aoû - 12:06 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Tudors le jeu de role Index du Forum -> Hors Jeux -> Hors Jeux -> Vos personnages -> Historique des personnages Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com